You are browsing the archive for Informations.

Un jeu gratuit pour les journées du patrimoine

septembre 10, 2013 in Informations

Les journées du patrimoine s’approchent encore et toujours !

Et pour vous aider à accueillir vos visiteurs dans les meilleures conditions, EnigmApp met gratuitement à votre disposition un jeu intitulé « 100 ans de patrimoine » . Celui-ci vous propose de découvrir un siècle d’histoire du patrimoine et de sa protection, les origines de celles-ci, les grands noms qui y ont participé… et de vous exercer sur le sujet au travers de quelques quizz !

Comment faire pour disposer de ce jeu ? Rien de plus simple !

  1. Imprimez l’affichette ci-dessous
  2. Placez-là près d’un point d’accueil ou lieu de passage
  3. C’est tout ! Vos visiteurs peuvent jouet et s’instruire sur le thème de cette année en attendant votre prochaine visite guidée !

 

A vous de jouer !

 

 

 

Le trekker, la randonnée et le numérique

juillet 3, 2013 in Informations

Le monde du numérique et du tourisme bruisse de nombreuses rumeurs en ce moment : arrivée des Google Glasses, projets de montres connectées, nouvelle opération à grande échelle de Street View…

Prenons un sujet à la fois ! Et aujourd’hui, parlons un peu d’une activité spécifique : la randonnée.

En effet, Google vient de lancer dans le cadre de son projet Street View un nouveau programme : « Street view trekker« 

Que se cache-t-il derrière ce nom ? Un principe simple : Google aimerait ajouter dans street view des circuits où les véhicules ne peuvent passer, et ainsi proposer au monde entier des images des lieux les plus incroyables du monde. Le premier lieu à ainsi voir passer un « Google Trekker » a donc été le Grand Canyon, mission accomplie avec un certain succès. Maintenant, Google propose donc à de nouveaux aventuriers de devenir des trekkers, et équipés d’un sac à dos de 18 kilos surmonté d’un système à 15 objectifs prenant des photos panoramiques toutes les 2,5 secondes. Les professionnels du tourisme sont donc bien évidemment largement invités à participer à l’aventure pour numériser leurs plus belles randonnées…

L’occasion pour nous de parler du sujet :

Quid du numérique dans le cadre des randonnées ?

Lorsque l’on prononce le mot « numérique », on découvre quantité de choses cachées derrière. Il faut dire qu’avec l’essor de ce support, tout le monde veut être dessus et pouvoir dire qu’il est en accord avec le monde moderne et les smartphones dans les poches de ses visiteurs ! Sauf qu’entre les idées que l’on a et la réalité, il y a comme un décalage… alors justement, que proposer aux randonneurs ?

1) Un randonneur randonne par plaisir

Lorsque l’on part en randonnée, que ce soit pour une demi-journée ou une semaine complète, on le fait par envie, passion, soif de découverte, de nature… pas pour avoir le nez sur son téléphone ou sa tablette ! Si les plus accros essaient régulièrement de voir s’ils ne pourraient pas avoir un peu de réseau pour accéder à Twitter ou Facebook et partager leurs dernières aventures piétonnières, ils ne le feront probablement pas en marchant, et plutôt durant les pauses. Arrêtons-donc de vouloir fournir des informations en temps réel : la plupart ne seront même pas consultées !

  • Ne proposez pas à vos clients d’avoir le nez dans leur téléphone : ils ne le feront pas ! Faites confiance à Dame Nature, ils sont venus pour elle. Préférez les informations consultables à tout moment et que vos visiteurs auront envie d’avoir : informations sur la faune, la flore, un lieu dit, une légende locale… bref, une information que l’utilisateur ira chercher quand il le souhaitera, ou à l’arrivée sur un site particulier. Puis il retournera profiter du paysage : c’est pour ça qu’il est venu !

2) Un randonneur dépense de l’énergie, mais n’en génère pas

A moins d’avoir attaché une dynamo à ses genoux, le randonneur ne produit pas d’énergie pour ses appareils, il a donc fortement tendance à économiser l’utilisation de ceux-ci. Par ailleurs, lorsqu’il part des jours durant, il fait d’autant plus attention à ne pas consommer de batterie inutilement : après tout, son téléphone pourrait lui servir pour une urgence, il fera donc passer cela avant l’utilisation d’une quelconque application ! Entre professionnels dans un bureau, on a toujours tendance à penser que ce serait formidable, une application qui accompagne le randonneur en temps réel, qu’elle lui donne de l’information à chaque seconde… mais sur le terrain, une application qui tourne justement en permanence, et restera en plus principalement au fond des poches sera la première à être désinstallée et accusée de tous les maux en cas de problème de batteries. Ne donnez pas à vos clients une bonne raison de se plaindre !

  • Préférez des applications qui ne consomment que pas ou peu d’énergie : pas d’utilisation intensive d’accessoires consommant beaucoup d’énergie ou faisant régulièrement des appels au réseau, pas de calcul ou de chargement permanent de données… mieux vaut une simple page en HTML5 menant à des informations déjà chargées dans le téléphone, qui ne consommera rien lorsque le téléphone sera en veille (soit 95% du temps de randonnée), et permettra un accès rapide aux informations lorsque le randonneur en aura besoin.

3) Un randonneur aime savoir où il va

Et ça tombe bien puisque le trajet est indiqué avec un balisage… alors pourquoi absolument vouloir faire appel au GPS en temps réel dans quantité d’applications ? Non seulement la chose est superficielle, mais en plus celle-ci sera effectivement la première à consommer des ressources tout en se montrant souvent inutilisable : avez-vous déjà essayé votre GPS dans une zone sans couverture réseau, comme cela arrive souvent durant les randonnées ? Le satellite vous localise, certes… mais quid du fond de carte , qui lui est récupéré en général d’API comme Google Maps ? Être géolocalisé sur un fond gris n’a que peu d’utilité

  • Proposez plutôt un guide complet embarqué du balisage de randonnée : non seulement les débutants apprendront ainsi des choses, mais en cas de doute sur le chemin à prendre, il suffira de consulter son téléphone le temps de quelques secondes ! Vous pouvez aussi joindre des cartes embarquées avec le trajet à suivre : pas besoin de réseau en ce cas… et ça ne consomme rien.

4) Un randonneur ne génère pas de réseau 3G

On l’a vu dans le cadre du GPS : qui dit randonnée dit nature, qui dit nature dit souvent absence de couverture réseau. Mieux vaut donc considérer que le téléphone n’en aura jamais, à part en amont – pour préparer la randonnée –  et éventuellement en aval – pour que votre randonneur partage son expérience avec ses amis. Entre les deux, le néant ! S’il faut se promener les yeux sur son écran, le bras bien haut à la recherche d’une « petite brique » de réseau pour que quoi que ce soit fonctionne… vous allez au delà de gros ennuis ! Du coup, si vous êtes un grand amateur de QR code, assurez-vous que ceux que vous placez à certains endroits (par exemple, sur un panorama) font appel à des URL internes et non externes. Cela peut paraître évident, une fois encore, et pourtant !

  • Considérez toujours les pires circonstances : si votre application peut marcher dans ce cas, alors elle sera prête à tout ! Le randonneur part avec un équipement solide pouvant répondre à toutes les situations : faites que votre application réponde aussi à ce principe ! Chargez toutes les données en amont de la randonnée (n’oubliez pas de parler de celle-ci sur votre site web pour celles et ceux qui prépareront leur randonnée sans passer par votre accueil sur le terrain), et si interaction il y a avec le terrain (QR code, NFC), assurez-vous d’utiliser des URL internes.

5) Un randonneur pense utile

Pas besoin de lui fournir une application si c’est simplement pour le principe de lui fournir une application. Qu’y a-t-il dedans ? Est-ce que cela va vraiment lui servir ? Les points d’intérêt que vous avez renseignés sont-ils tous sur le trajet qu’il va emprunter ? Qu’est-ce que le numérique va lui apporter qu’un document papier ne lui fournirait pas ? Bref : quelle est la plus-value qui va lui faire embarquer votre solution

  • Vous allez investir dans une solution numérique : pourquoi ? A quoi cela va-t-il servir ? Posez-vous toutes les questions qui feront que votre application fera la différence. Si à la fin de la randonnée, les marcheurs se disent qu’ils avaient vraiment un atout en plus dans leur poche, ils parleront de vous sans nul doute. S’ils avaient simplement un gadget… il n’est même pas sûr qu’ils s’en souviennent passées les premières heures de marche !

 

Allez, synthétisons ! Avant de préparer votre prochain outil numérique pour vos randonneurs :

  1. Pensez utile : pourquoi voulez-vous une application ? Pourquoi vos utilisateurs la voudront-ils aussi ?
  2. Pensez plaisir : ne vous mettez pas entre un randonneur et la nature ! Essayez de vous glisser dans leur poche avant de vous mettre devant leurs yeux ! 
  3. Pensez économie : ne consommez pas les ressources du téléphone tant qu’il reste dans la poche !
  4. Pensez terrain : inutile de rajouter des outils en doublon pour guider si tout le guidage est déjà présent et balisé ! 
  5. Pensez conditions difficiles : il va falloir fonctionner sans réseau, en toute autonomie ! 

Et avec ça, à vous la satisfaction des marcheurs !

M-Tourisme : faisons le point.

avril 29, 2013 in Informations

Parfois, une image vaut mieux qu’un long discours.

Alors quid d’une longue image ?

Cliquez pour agrandir.

EnigmApp au Mémorial Charles de Gaulle

février 14, 2013 in Informations

Amateurs de visites interactives, le Mémorial Charles de Gaulle vous attend de pied ferme !

Déjà équipé d’outils modernes pour rendre votre visite la plus agréable – et instructive ! – possible, le Mémorial vous propose désormais d’utiliser EnigmApp pour vous guider, et ainsi vous faire traverser l’histoire de France tout au long du XXe siècle en suivant le personnage de Charles de Gaulle.  Des grandes heures aux plus sombres, redécouvrez sous un autre angle les évènements qui ont façonné la France que vous connaissez aujourd’hui !

A noter que le Mémorial propose, par ailleurs en ce moment, une exposition temporaire intitulée « Vive le dessin libre ! » vous permettant de venir découvrir ou redécouvrir de nombreux dessins de presse autour du général de Gaulle.

Pour plus d’informations :

www.memorial-charlesdegaulle.fr

Profitez-en : photos, vidéos, podcasts… le site vous propose quantité d’informations pour préparer votre visite et découvrir les richesses du Mémorial !

Le NFC, mais encore ?

novembre 19, 2012 in Informations

Le NFC arrive dans EnigmApp.

Certes, mais le NFC, qu’est-ce que c’est ? Et surtout : à quoi ça sert ? Jetons donc un oeil un tout cela !

Le NFC, c’est quoi ?

Le NFC, pour Near Field Communication ou « Communication en Champ Proche » dans la langue de Molière, est une technologie permettant de lire, recevoir et échanger des données à très courte distance. Se présentant généralement sous la forme d’une puce contenant une information, le NFC permet donc de diffuser aisément et simplement une information, jusqu’à une distance d’environ 10 centimètres.

Il suffit de passer un lecteur NFC à portée d’une puce contenant une information, et instantanément, vous récupérez l’information.

Stocker de l’information, oui, mais laquelle ?

Vous pouvez stocker ce que vous voulez sur le NFC : c’est d’ailleurs bien là tout l’intérêt. Qu’il s’agisse de votre carte de visite pour rentrer automatiquement vos coordonnées dans le téléphone d’un contact (ce qui a une certaine classe, notons-le), d’une étiquette sur un produit vous donnant accès à des informations complémentaires, ou tout simplement d’une étiquette menant vers un site internet ou une application… tout est possible.

Le NFC a cependant une capacité de stockage relativement limitée : vous n’allez pas y stocker du son ou des vidéos pour les proposer aux utilisateurs. Non : vous allez plutôt stocker une adresse… qui renverra directement sur le contenu que vous souhaitez, fut-il multimédia.

Quelques exemples de tags NFC Cityzi, que vous pouvez d'ores et déjà retrouver à Nice, Caen ou encore Strasbourg

Mais alors, c’est comme un QR code ?

Oui et non !

Si le système du QR, ces codes barres noirs et blancs que l’on scanne avec la caméra de son téléphone, permettent aussi de renvoyer vers une adresse ou autre, le NFC propose une souplesse d’utilisation que n’a pas le QR code. Et une rapidité d’exécution bien différente.

Prenons un exemple : la carte Navigo à Paris.

Utilisée chaque jour par des millions de voyageurs, la carte Navigo permet à ses détenteurs de ne pas avoir à sortir la carte de leur sac et de simplement passer celui-ci au-dessus du lecteur du tourniquet pour avoir accès au métro. En une seconde, le lecteur reconnait la carte de l’utilisateur et lui permet de poursuivre son chemin sans s’arrêter. Pratique, surtout lorsque l’on parle d’utilisateurs en déplacement – et donc souvent pressés ! Ah, monde moderne…

Imaginez maintenant que la carte Navigo utilise le QR code. Notre utilisateur arrivé au tourniquet doit avoir préparé sa carte à l’avance, et la scanner. Oui mais ! Qui dit scannage visuel dit un besoin de précision et d’immobilité. Il va donc falloir à notre voyageur prendre grand soin de s’arrêter pour effectuer son scan, ne pas être bousculé, avoir une luminosité correcte… des conditions pas toujours optimales.

Et si demain, notre voyageur a besoin de faire changer les informations contenues dans sa carte ?

Avec le NFC, il suffit de quelques secondes pour reprogrammer la puce.

Avec le QR code, et bien… il va falloir refaire une carte avec un nouveau QR code !

Par ailleurs, le NFC n’a pas besoin d’un support « visuel » : il permet donc de rendre un objet ou une surface interactive sans la dénaturer. Il vous suffit d’y coller une pastille NFC de l’apparence de votre choix où vous le souhaitez (vous pouvez par exemple la coller derrière un cadre pour rendre une oeuvre interactive…) et d’y intégrer l’information que vous voulez. Et… c’est tout ! Pas besoin d’une application comme pour le QR code, ou même d’allumer un périphérique particulier : effleurez, c’est fait !

De quoi ai-je besoin pour utiliser le NFC ?

D’une puce stockant l’information et d’un lecteur. Et le lecteur NFC le plus courant est bien évidemment… le smartphone ! Si aujourd’hui, en Europe, le parc est loin d’être entièrement équipé en lecteurs NFC intégrés, la technologie a fait ses armes en Asie depuis longtemps : au Japon, ce sont ainsi pas moins de 30 millions d’utilisateurs qui utilisent quotidiennement cette technologie pour s’informer, se déplacer, et même acheter en utilisant leur téléphone comme moyen de paiement.

Et dans le reste du monde… le NFC est de plus en plus présent, et est même devenu un argument commercial pour les smartphones les plus récents (ex : dans le cas du Galaxy S III). En effet, le smartphone étant à la fois lecteur NFC et espace de stockage, il suffit d’effleurer deux téléphones pour échanger contacts, documents ou autres à sa convenance. Si Apple n’a pas encore rendu ses appareils NFC-compatible, les rumeurs vont bon train concernant leurs prochains appareils, la firme à la pomme ne souhaitant pas prendre de retard…

D’ailleurs, que les utilisateurs d’Iphone se rassurent : il existe de petites coques à greffer sous son appareil et contenant un lecteur NFC qui permettent de rendre leurs appareils compatibles : sauvés !

En Asie, le NFC fait du téléphone à la fois une carte de transport, de fidélité, de paiement... et plus encore

Comment programmer mes propres puces ?

Lorsque vous achetez une puce NFC (les prix varient, mais vous pouvez en trouver aux alentours de 1€ de la taille et de la forme que vous souhaitez, de la carte de visite à la simple pastille en passant par l’autocollant – vous pouvez aussi choisir leur apparence), celle-ci est généralement vierge. Alors, que faut-il pour la programmer ?

Et bien… un smartphone compatible NFC suffira, merci.

Le NFC est une technologie réinscriptible, contrairement au QR code. Bien sûr, vous pouvez « verrouiller » la puce pour éviter que de petits malins n’y inscrivent autre chose que ce que vous avez souhaité, mais vous restez le seul maître à bord ! En tout cas, il vous suffit d’utiliser une application – gratuite – NFC pour écrire sur la puce et y insérer une adresse web, vos coordonnées ou ce que vous voulez. Et en moins de 4 secondes… c’est terminé !

Et dans EnigmApp alors ?

Venons-y ! C’est tout de même le sujet de ce blog…

Vous retrouverez deux outils dans EnigmApp :

Du NFC à lire :

  • Envie de visiter, de jouer ? : passez votre téléphone sur le tag NF, il lance l’application et vous propose directement le parcours souhaité !
  • Découvrez de nouveaux jeux : scannez des indices, inspectez une surface pour y retrouver un objet enterré, identifiez des sceaux…
  • Accédez aux informations aisément : une oeuvre vous intéresse ? Un monument vous intrigue ? Une fois votre téléphone passé sur la puce, vous obtenez directement des informations complémentaires !

Du NFC à écrire :

  • Vous souhaitez utiliser du NFC ? EnigmApp vous propose un outil intégré pour programmer vos propres puces !
  • Inutile de savoir programmer : créez vos parcours, EnigmApp vous indique directement le code à rentrer dans la puce pour la rendre fonctionnelle !
  • Vous n’avez pas envie de multiplier les tag ? Avec EnigmApp, vous pouvez attribuer plusieurs fonctions à une même puce très simplement !

Et tout cela arrive très bientôt !

Et si je veux en savoir plus ?

Vous avez un projet ? Des idées ? Des questions ? N’hésitez pas à nous contacter, nous nous ferons un plaisir de vous répondre et même de vous accompagner dans vos premiers pas si vous le souhaitez.

Découvrez EnigmApp en vidéo !

septembre 19, 2012 in Informations

Nous parlons beaucoup d’EnigmApp : jusqu’ici, rien d’anormal.

Mais désormais, nous vous proposons de découvrir directement en vidéo l’interface de création de parcours !

Alors assez parlé : des images ! Accédez à la vidéo ICI

 

Des énigmes où et quand vous voulez…

septembre 7, 2012 in Informations

Avez-vous remarqué ? Désormais, EnigmApp dispose d’un nouveau bouton « Enigmes » dans le menu principal… mais qu’est-ce donc ?

Et bien, c’est tout simple ! Pour pouvoir jouer depuis n’importe où sans avoir à vous déplacer, EnigmApp vous propose une nouvelle catégorie de jeux : les énigmes… pas de géolocalisation, pas de déplacement à faire, juste vos méninges à tourner et retourner ! Que vous soyez assis dans un train, une salle d’attente ou même sur un trône d’or et de diamants (votre style de vie n’a de cesse de nous impressionner), il vous suffit de cliquer sur le bouton « Enigmes » pour en trouver et en résoudre !

Vous trouverez d’ores et déjà dans cette catégorie celles du Baron Lacarte dont nous parlions dernièrement.

Régulièrement, de nouvelles seront ajoutées et… bientôt, vous pourrez même y mettre les vôtres pour défier les autres joueurs où qu’ils soient dans le monde !

Mais nous vous en dirons plus d’ici quelques semaines…

Les journées du patrimoine sur smartphone ?

août 10, 2012 in Informations

Les 15 et 16 septembre de cette année auront lieu les journées du patrimoine.

L’occasion pour des millions de visiteurs de découvrir ou redécouvrir des sites exceptionnels, certains d’entre eux ouvrant spécialement pour ces journées. Si tous les moyens traditionnels (visites guidées, documents papiers, etc) seront comme chaque année mis à la disposition du public, tous les sites seront loin d’être équipés en applications smartphones ! Et quand bien même : nombre de ceux disposant de services sur smartphones ne proposeront pas d’activités sur les téléphones liés aux programmations spécifiques de ces journées.

Il faut dire que la chose n’est pas simple : rédiger un cahier des charges, trouver un prestataire pour développer une solution smartphone ou modifier une application existante pour y insérer de nouveaux contenus, réunir les moyens et espérer que les choses seront faites dans les temps… et puis, tant qu’à faire l’acquisition d’un nouveau service, celui-ci sera t-il encore utile une fois les journées du patrimoine passées ?

Pour l’occasion, et jusqu’au 15 septembre 2012, EnigmApp vous propose d’être opérationnel sur smartphone en une journée !

En quelques clics, créez vos visites, parcours, jeux de pistes et chasses au trésor... aujourd'hui pour les journées du patrimoine, et demain pour les autres évènements de votre actualité !

A partir du moment où vous choisissez EnigmApp, nous vous envoyons vos identifiants en quelques heures seulement et vous n’avez plus qu’à vous connecter à notre interface en ligne pour créer les circuits que vous souhaitez… et les mettre à la disposition de vos visiteurs quand vous le souhaitez !

Vous êtes donc :

  • Disponible sur smartphone en quelques heures seulement 
  • Visible de tous les utilisateurs de l’application : profitez de l’évènement pour gagner en visibilité
  • Équipé d’un outil que vous conservez et qui vous permettra de modifier vous-même votre offre sur smartphone en fonction de votre actualité

Et ce pour un prix choisi pour répondre aux besoins de tous les types de structures !

Vous souhaitez en savoir plus ? N’hésitez pas à nous contacter !

Les énigmes du Baron Lacarte

juillet 16, 2012 in Informations

Les énigmes, c’est bien.

Pas seulement parce que cela permet de faire travailler ses méninges, mais aussi parce que cela vous permet de vous occuper un peu l’esprit. Et dans le train, en voiture, ou même dans une salle d’attente, c’est toujours bienvenu !

C’est pourquoi EnigmApp vous propose les énigmes du Baron Lacarte.

Pour y jouer, il vous suffit de télécharger EnigmApp sur votre téléphone Android ou Iphone, puis d’utiliser le moteur de recherche de l’application (ou de taper directement le code CRRO7V1B dans la catégorie « code jeu »). Ensuite…. à vous de jouer !

Ceci n’est que le premier jeu d’une longue série : régulièrement, EnigmApp vous proposera de nouveaux défis du Baron Lacarte, et vous laissera le soin de comparer votre score avec celui de vos amis pour voir, semaine après semaine, qui est le meilleur quand il s’agit de se creuser les méninges !

Si vous voulez êtes les premiers informés de l’arrivée de nouveaux défis, n’hésitez pas à nous suivre sur Facebook ou Twitter… et surtout, bon courage et bonne chance face aux énigmes !

Qui est Lacarte ?

juillet 5, 2012 in Informations

Sur ce site, un personnage revient régulièrement : Lacarte.

Il serait donc impoli de ne pas procéder à quelques présentations de bon aloi : Lacarte, c’est à la fois votre guide et narrateur. A chaque fois que vous lancez un parcours EnigmApp, qu’il s’agisse d’une visite, d’un jeu de piste ou d’une chasse au trésor, c’est lui qui s’adressera à vous, présentant chacune des étapes que vous allez effectuer, distillant des indices ici ou là, ou simplement dissertant sur le sens de la vie (car le bougre est très bavard).

Mais, chaque promenade ayant son thème, il faut un guide adapté ! C’est pourquoi Lacarte s’adapte en changeant de tenue en fonction des besoins.

Quelques extraits de la garde-robe de Lacarte

Plusieurs dizaines de déclinaisons sont disponibles, et régulièrement, nous vous présenterons les nouvelles tenues ajoutées, ainsi que des exemples de scénarios à utiliser avec celles-ci !